Acheter des plants ou semer ses propres tomates ?

Acheter des plants ou semer ses propres tomates ?

En tant qu’amateur de jardinage, la tomate doit faire partie de votre potager. Si vous optez pour les plants de tomate, il faut attendre le printemps pour en acheter.

De son côté, réaliser le semis des tomates est une solution plus facile. Le semis vous procure une grande liberté dans le choix des variétés de tomate. De plus, vous maitrisez vos récoltes tout en réalisant des économies.

Les contraintes de ces deux méthodes

Les jardiniers ayant de l’expérience dans la culture de la tomate savent qu’il existe une grande différence entre les produits de leur potager et ceux des grandes surfaces. Les tomates dans le commerce possèdent de belle couleur et rondeur, pourtant la saveur n’est pas au rendez-vous.

Pour retrouver le bon goût de la tomate, les amateurs de jardinage se sont lancés dans la culture. Pour obtenir les fruits murs, vous avez le choix entre semer et acheter des plants. Les deux solutions présentent chacune des contraintes.

Malgré vos soins attentifs, les semis peuvent s’étioler, puis mourir. Ce phénomène ne concerne pas uniquement les tomates. Il peut aussi toucher vos courgettes et vos poivrons.

Face à une telle frustration, vous décidez d’acheter des plants dans une jardinerie ou en grande surface. Toutefois, il n’existe pas de garantie que ces plants survivent.

Les avantages de pratiquer le semis

L’échec du semis provient généralement d’un excès d’arrosage ou d’un manque de lumière. De leur côté, les plants proposés dans les magasins sont souvent plantés hors saison.

Les plants ont poussé dans des conditions extrêmes. Suite à un changement brutal des conditions de vie, ils risquent de mourir.

De plus, les plants dans les jardineries sont généralement composés de variétés classiques. Certes, ils sont productifs, mais leur goût n’est pas souvent à la hauteur des attentes des consommateurs.

Réaliser ses propres semis vous procure une grande liberté dans le choix des variétés de tomate. Vous pouvez choisir les couleurs et les formes en fonction de vos besoins. De plus, les catalogues des vendeurs proposent généralement des variétés récentes.

Réaliser ses semis est aussi une alternative économique. En effet, un sachet de semis de tomate vous coûte seulement quelques euros. De plus, le semis n’a pas besoin de temps d’adaptation

Semer des tomates, les éléments à connaitre

Le semis de tomate se trouve à la portée de tous les jardiniers, même les débutants. Pour réaliser votre semis, il suffit de vous équiper de divers matériels, dont une barquette d’œufs, des godets et une caissette.

Si vous êtes étranger à la culture de la tomate, sachez qu’elle s’étend sur quatre mois. De ce fait, il est préférable de commencer le semis vers le printemps, c’est-à-dire au mois de février ou mars. Ainsi, vous pouvez mettre les plants en terre vers le mois de mai.

Pour assurer son bon développement, il est préférable de réaliser votre semis en intérieur. Si vous mettez vos plants au bord d’une fenêtre, il faut éviter les rayons directs du soleil. Lorsque le plant s’est bien formé, vous pouvez le mettre sous terre à l’extérieur.

Acheter des plants de tomate, comment procéder ?

Si vous avez des difficultés à réaliser le semis, vous pouvez acheter des plants en jardinerie. Toutefois, la prudence est de mise dans le choix de vos plants.

Le premier réflexe consiste à identifier les plants qui des feuilles bien vertes, sans la présence d’une décoloration. Vous devez également analyser l’épaisseur de la tige. Cette dernière doit être bien droite et résistante.

Enfin, le dernier point à vérifier est la présence de spores. Vérifiez leur présence sous les feuilles.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *