Comment monter un mur dans son jardin ?

Comment monter un mur dans son jardin ?

Vous souhaitez sécuriser votre propriété ou seulement construire un muret pour embellir votre jardin ? Découvrez les astuces et tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Le choix du matériau

Le matériel et les matériaux que vous utiliserez pour votre mur dépendent de son usage. Pour un petit muret décoratif au fond du jardin, les parpaings et les pierres naturelles sont très prisés. Pour un mur de séparation qui délimite votre terrain de celui du voisin, il vous faudra des matériaux plus géométriques pour construction solide comme du béton cellulaire ou des briques en terre cuite. Si vous êtes plus sensible à l’esthétique, songez à un matériau comme le bois qui est plus écologique et plus économique. Une clôture en bois est à privilégier lorsqu’on souhaite plus occulter le vis-à-vis que protéger son jardin des intrusions.

Les travaux de maçonnerie

Côté technique, le principal défi est de construire un mur droit et solide. Qu’il soit en parpaings, en brique ou en pierre, la construction d’un mur dans son jardin exige toujours un travail de maçonnerie. La dalle de fondation doit toujours être proportionnelle à la hauteur du mur. La profondeur des fondations est donc le premier casse-tête. Pour un muret de 1.40 m à 1.60m, il faut creuser au moins 35 cm. Pour une clôture plus haute, il faut creuser sur 50 cm de profondeur et 50 cm de largeur.

La construction sur un terrain en pente apporte une difficulté supplémentaire lorsqu’on n’est qu’un bricoleur du dimanche. Si le sol n’est pas parfaitement plane, il faut terrasser à l’aide de piquets, de niveaux à bulles et de l’alignement. Si vous maîtrisez déjà la technique de pose en décalage, de chaînage et d’élévation en maçonnerie alors cette tâche devrait être à votre portée.

Il faut donc appliquer la technique de la superposition d’une couche de matériau et d’une couche de mortier jusqu’à atteindre la hauteur souhaitée. Il ne faut pas oublier de vérifier l’alignement fréquemment, de consolider en tapotant les briques avec la poignée de la truelle, d’appliquer du mortier pour le joint vertical afin d’obtenir un mur propre.

Enfin, sachez que même pour la construction d’un mur dans votre jardin, vous pouvez avoir besoin d’une autorisation de l’administration compétente. Selon la mairie, vous aurez à faire une simple déclaration ou à demander un permis de construire. Parfois, il est indispensable de consulter le voisinage ou votre propriétaire avant d’effectuer ce type de travaux qui modifie l’aspect du jardin.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *